• EN-HAUT ÇA SONNE GRAVE !

    Matthias Heimlicher est un artiste du son… musicien, chanteur, ingénieur, arrangeur, producteur… il intervient à tous les niveaux de la chaîne de production musicale. En plus de vingt-cinq ans, il est devenu une vraie référence et ses talents sont utilisés tant sur la scène séculière que chrétienne. En ce début 2017, c’est avec un album personnel qu’il se retrouve sur le devant de la scène… porteur de « sons d’en-haut ».

    Sounds from above

    « Sounds from above » est en effet le titre de son nouvel album, quatrième en fait sous son nom propre. Ce sont aussi deux morceaux, « sounds » et « from above », qui en encadrent quatorze autres… au total donc seize pépites qui, ensemble, et avec un objet totalement intégré, forment ce que j’oserai appeler une véritable « œuvre artistique » qu’il fait bon avoir, regarder, écouter. Il serait vraiment dommage, là en effet, de se limiter à une version mp3. Car quand je parle d’objet intégré, d’un CD à voir… c’est que l’écrin est à la hauteur du bijou. Un véritable album graphique, classe et beau, où vous trouverez évidemment l’ensemble des textes, la liste des musiciens, les indications techniques habituelles, mais aussi de très belles photos.

    Côté instrumentistes, le réseau de Matthias est bel et bien présent là encore : Tom Lane, Eric Marienthal, Luis Conte, Alex Hutchings, John Robinson n’en sont que quelques exemples significatifs, mais la liste est longue et diverse. En tout cas, point de médiocrité mais de l’excellence en tout point !

    Si l’album s’ouvre avec un instrumental orchestral qui dégage une puissance émotionnelle extrêmement forte (la dédicace spéciale pour ce titre en est sans doute pour une part importante), le reste de l’album nous offre une immense bouffée de groove mélodique, pleine de nuances et de couleurs et ancrée sur de la pop californienne comme on en fait peu aujourd’hui. Mais tout en ayant aussi cette qualité rare de s’inscrire dans son temps. Pas de véritable vintage attitude. C’est bien un album de 2017 ! Et il sonne dans l’esprit actuel mais en ayant ses racines et sa chaleur dans des références comme Tommy Coomes, Donald Fagen, Richard Marx, Toto, Boz Scaggs ou autre.

    studio Matthias  Matthias écriture

    Et puis bien sûr, si une chanson est faite de musique, les textes sont aussi l’autre part, parfois hélas négligée, mais pourtant essentielle à la même hauteur que son pendant sonore. Alors oui, j’entends déjà certains francophiles se désespérer que l’anglais soit la langue musicale de Matthias… mais outre cette remarque franco-française, les paroles reflètent une vraie maturité et révèlent une très belle écriture pleine de finesses, d’analogies et forte d’une foi assumée et affichée. Après une bonne écoute complétée d’une lecture attentive, j’aurai tendance à dire que le maître mot est « TEMPS »… une question de temps comme un « aujourd’hui » qui nécessite une réaction de notre part. Le moment de se lever, de se bouger, de s’intéresser à l’autre, à celui qui a besoin… le moment d’entendre une Parole qui vient d’En-Haut pour changer, pour entrer sur un chemin nouveau… chemin sur lequel la fête est au rendez-vous par ailleurs. Le moment pour aimer…

    Oui il y a un temps pour tout sous le soleil… alors ne passez pas surtout pas à côté de celui qui vous permettrait de découvrir cet album qui, pour moi, frise la perfection… vous allez me dire : Logique… si ça vient d’En-Haut !

     

    Album actuellement à commander sur : www.matthiasheimlicher.com

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :