• J'AI FAIT LA FNAC

    L'enseigne culturelle numéro un en France vient de sortir une campagne de publicité intitulée "J'ai fait la FNAC". Plusieurs artistes, dans des registres différents expliquent comment la FNAC les a marqués, influencés, et permis de devenir ce qu'ils sont aujourd'hui. Occasion pour moi d'une petite introspection teintée de souvenir et empreinte de nostalgie. 

    J'AI FAIT LA FNAC

    Et oui, j'ose le dire. Je suis un grand sentimental. Certains souriront en lisant ces lignes, je n'en doute pas... Mais c'est ainsi qu'en voyant et en écoutant ce clip publicitaire, fort bien réalisé soit dit en passant, de Nekfeu ventant l'impact personnel de la FNAC dans l'immersion de ses talents d'artistes, une émotion émoustillante s'est immédiatement manifestée en moi. Étonnant toujours de réaliser combien certaines choses à priori insignifiantes peuvent générer des réactions profondes... une odeur, une image, un son, un clip ! Ce ressenti était d'autant plus réel quand, par curiosité (heu... oui... encore un secret dévoilé), je pu regarder sur internet deux autres clips de la campagne mettant en scène Christopher Blain, un auteur de BD, ou le photographe Stéphane Lavoué.

    Mais Jean-Luc, pourquoi tant de sensibilité, voyons ? Mais tout simplement parce que ces films d'animation me replongeaient en arrière au cœur de mon adolescence et de ma vie de jeune adulte musicien et passionné des mots, de communication, de radios-libres (nous sommes au début des années 80). En écoutant Nekfeu, Christopher ou Stéphane, je revoyais Jean-Luc... des heures entières, presque des journées parfois à errer seul ou accompagné dans les allées de la FNAC des Halles, celle de Wagram ou celle de la rue de Rennes... à décortiquer les pochettes de vinyles (puis plus tard des CDs) dans les rayons Pop, Rock, Jazz, Blues, World, Métal, Import... et parfois Variété française (mais moins longtemps) à écouter, à discuter avec des vendeurs souvent eux-mêmes passionnés et connaisseurs (et acheter un peu quand même aussi)... Lire toutes sortes de bouquins, flaner dans les rayons hifi, photo... rester devant le grand panneau qui affichait tous les concerts et rêver ensuite en écoutant en live Toto, Supertramp, Clapton, Mc Cartney, Dylan, Santana, Van Morisson, U2, Peter Gabriel, Youssou N'Dour, Phil Collins, Al Jarreau, Giant, Donna Summer, Whitney Houston, Earth Wind and Fire, Larry Carlton, Bobby Mc Ferrin, Ray Charles, Lee Ritenour, David Sanborn, Michel Jonasz, Cabrel, Mc Solaar, Bill Deraime, Johnny, Fugain, Paul Personne, Stryper, Chick Corea, Koinonia, Billy Cobham, Dianne Schurr... (et j'en oublie plein !). Et oui, c'était un temps où le prix d'une place de concert était encore accessible assez facilement.

    En repensant à ces temps passé à la FNAC, à cette ouverture culturelle et artistique qui fut la mienne au travers de toutes ces découvertes musicales, littéraire et technologiques, c'est une vraie nostalgie aussi qui apparait. Car aujourd'hui encore, lorsque je me promène dans une ville et que je croise une enseigne annonçant la présence de la FNAC, une envie irrésistible d'y entrer m'envahit presque systématiquement. Mais ce temps d'avant n'est plus tout à fait le même... les vendeurs ne sont plus que très très rarement ces passionnés qui discutaient avec vous, vous faisaient découvrir telle ou telle autre pépite cachée dans un fond de présentoir... l'électroménager s'est incrusté dans les rayons, et une certaine magie des lieux a, il faut le reconnaitre, un peu disparue. Dommage... mais je n'en reste pas moins fidèle et continue et continuerai à m'y rendre et à continuer à y errer de temps en temps comme une forme d'hommage à ces quatre lettres qui, à moi aussi, me permette de dire haut et fort : OUI moi aussi, J'ai fait la FNAC ! 


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :