• UN AGRÉABLE GOÛT DE MIELE

    Pour sa première réalisation, Valeria Golino ose un sujet courageux puisque Miele aborde la question de l’euthanasie, ou plus précisément du « suicide médicalement assisté ».

    Terrain brûlant, s’il en est, surtout en Italie sans doute, où la religion occupe évidemment toujours une place très importante. Un film qui a été présenté au dernier festival de Cannes dans la sélection « Un certain regard » où il a reçu une mention spéciale de la part du jury œcuménique.

     

     

    Affiche film MIELE

     

    Pour situer l’action, Irene est une jeune femme taciturne, malheureuse en amour, qui mène une double vie. Etudiante d’une part, «tueuse» de l’autre, sous le nom de code «Miele»…  Tout semble lui convenir ainsi jusqu'au jour ou son paradigme de vie subit un choc frontal avec la rencontre d'un certain Monsieur Grimaldi, un client potentiel... différent des autres.

    Si l'euthanasie et une certaine approche de la mort, filmée avec délicatesse, émotion et une forme d'intimité, sont là au cœur de l'histoire, tout cela devient d'avantage un prétexte à une étude psychologiques de personnages plutôt bien réussie. Deux formes de solitudes viennent se confronter au travers de deux êtres si différents (une jeune femme moderne et un vieil homme désabusé) qui pourtant vont se rapprocher. 

    Pour conduire cette approche Valeria Golino fait le pari de l'esthétisme. Si ce choix particulier peut surprendre, voire dérouter (cette remarque m'a été faite par des spectateurs lors de ciné-débat), personnellement il m'apporte fraicheur et capacité à accompagner ces personnages dans leurs histoires et leurs combats. Valeria pratique ainsi la réalisation de son film avec la même sobriété que son héroïne exécute le rituel funeste dont elle a fait son gagne-pain : avec autant de dignité et d’attention aux autres que possible. À cela s'ajoute la jolie prestation et la beauté naturelle et si séduisante de l'actrice héroïne de l'histoire, Irene, Miele... ou plus simplement dans la vraie vie Jasmine Trinca.

     

    Jasmine Trinca dans Miele

     

    Pour revenir sur la question de l'euthanasie, il est à noter que Miele n'est absolument pas militante dans sa pratique du suicide médicalement assisté. Et alors le film ne le devient donc en aucun cas, non plus. Il amène d'avantage à une réflexion et présente de part et d'autres certains aspects compliqués de la problématique. Chaque situation étant différente... mais apportant toujours son lot de souffrances, d'incompréhensions, de questionnements. Avec intelligence, la réalisatrice ne tranche pas donc pas non plus, et préfère exposer les pour et les contre de cette pratique controversée, laissant le spectateur juger de lui-même. 

     Miele est surtout une jeune femme paumée qui tente de donner un sens à sa vie. On pourra noter au passage qu'en mettant en avant une certaine éthique dans sa façon d'intervenir, elle pratique dans le même temps des tarifs assez prohibitifs qui n'offrent son intervention qu'à une certaine catégorie de personnes plutôt aisée. Un autre contraste ou paradoxe se situe dans une profonde vitalité qui transparait dans son attitude, d’autant plus accentuée qu’elle est en contact permanent avec la douleur et la mort. Ce qui devrait l'anéantir devient une charge émotionnelle qui la pousse en avant, et la pousse à vivre.

    Miele est un film plein de charme qui traite des changements de conviction, des préjugés et des peurs que nous avons tous. Et il est alors à recommander chaudement car forcément utile à chacun...

     

     

    ARGUMENTAIRE DU JURY ŒCUMÉNIQUE POUR LA MENTION SPÉCIALE À MIELE 

    Le film offre un regard complexe et sans préjugés sur le thème actuel de l’euthanasie. Avec pudeur et maîtrise, le réalisateur partage avec le spectateur les doutes et le malaise d’une jeune femme qui aide les malades en phase terminale à mourir : à chacun la liberté et la responsabilité de prendre position.
     

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :